Retour à la liste de questions

Est-ce que je peux attendre avant de retirer l'argent de mes REEE?

Est-ce que je peux y aller au besoin?

NOTRE RÉPONSE

Vous n'êtes pas obligé de retirer l’argent investi dans votre REEE immédiatement et entièrement après l’échéance de votre convention. Il est possible d'étaler les retraits tout au long du cheminement d'études de votre jeune!

Avant toute chose, il faut préciser que votre REEE comprend les paiement d’aide aux études (PAE) et les cotisations investies au fil des ans. Les règles de retrait ne sont pas les mêmes pour ces deux types de fonds. Allons-y par étape :

Les PAE

Les PAE doivent être retirés pendant les études et nécessitent des preuves d’études. Pendant les 13 premières semaines d’études postsecondaires d’un programme admissible, le retrait maximal est de 5 000 $. Ensuite, il est possible de retirer selon les besoins, tant que l’étudiant poursuit ses études. Il faut garder en tête que les montants sont imposables pour l’étudiant, c'est pourquoi il peut être fiscalement avantageux d'étaler les retraits sur plusieurs années.

Vos cotisations

La règle la plus importante à surveiller lorsque vous souhaitez récupérer vos cotisations à l'échéance est la suivante : attendez d'avoir obtenu une preuve d’inscription du bénéficaire à des études postsecondaires admissibles. En l’absence d’une telle preuve d’inscription, nous serons contraints de retourner les subventions accumulées pour votre jeune aux gouvernements, comme le prévoit la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada).

La durée de vie d’un REEE est de 35 ans après l’ouverture de celui-ci. C'est bon à savoir si jamais votre jeune n'entame pas ses études tout de suite après le secondaire!

Consultez notre article de blogue sur les stratégies de retraits du REEE pour en savoir plus sur les autres éléments à considérer.

VOIR AUSSI