Retour vers Notre blogue

Aider votre enfant à apprendre l'anglais comme langue seconde

Écrit par : DeMoiToYou

18 juin 2020

En tant qu’enseignante de l’anglais au primaire, au secondaire, en camps d’été et en cours privés, j’ai côtoyé un très grand nombre de parents québécois préoccupés quant au niveau d’anglais de leur enfant.

La bonne terminologie

D’abord, il est de mise de corriger la terminologie utilisée lorsque l’on fait allusion au « niveau » d’anglais de nos enfants. Il est en effet plus juste de parler d’un niveau de performance. Performer en langue seconde exprime l’habileté à transmettre ses messages avec clarté et à comprendre les messages des interlocuteurs.

Des activités concrètes

Il faut offrir à son enfant des occasions d’améliorer son anglais à travers les activités du quotidien. Par exemple, proposez de jouer à ses jeux de société préférés dans la langue seconde. Écouter de la musique anglaise, regarder la télévision en anglais, avoir des conversations en anglais dans le cadre de votre travail sont toutes de bonnes façons de présenter l’apprentissage de cette deuxième langue de manière positive à votre enfant. Il comprendra que la langue anglaise est un outil de communication servant un objectif précis. De plus, votre enfant pourra acquérir une meilleure prononciation s’il est exposé à du contenu original en anglais. Pour ce qui est de la lecture, assurez-vous que votre enfant puisse toujours consulter un dictionnaire contenant la phonétique des mots afin d’adopter la bonne prononciation. Trop souvent, on tient la prononciation pour acquise et on crée ainsi une erreur qu’on peut traîner longtemps.

Les offres du Web

Les outils technologiques pour pratiquer l’anglais ne manquent pas. En quelques clics, votre enfant peut regarder une émission anglaise sous-titrée (attention aux sous-titres de piètre qualité) ou écouter des milliers de chansons. De même, les livres audio ainsi que tous les jeux en ligne qui n’offrent pas de version française peuvent être très stimulants. Votre enfant améliorera ainsi sa compréhension de la langue, apprendra du nouveau vocabulaire et acquerra la bonne prononciation des mots. Toutefois, assurez-vous qu’Internet n'est pas sa seule source d’apprentissage; les temps de verbes, par exemple, méritent une méthode plus structurée. 

Des stratégies adaptées à l’âge de l’enfant

Pour les plus jeunes enfants, des activités de toutes sortes effectuées par-ci par-là conviennent parfaitement. Par contre, une approche plus structurée optimisera l’apprentissage des enfants de 12 ans et plus. Si vous prenez la décision d’inscrire votre enfant à une plateforme d’apprentissage, assurez-vous qu’elle comprend un service de tutorat; il est frustrant et démotivant de ne pas pouvoir progresser parce que des éléments restent incompris.

La clé pour apprivoiser une nouvelle langue : du plaisir, de la constance, de la variété et encore du plaisir!

Enjoy and have fun!

 

Guylaine Chevanel
DeMoiToYou