Le REEE, qu’est-ce que c’est? 

REEE est l’acronyme pour « régime enregistré d’épargne-études ». Par définition, le REEE vous permet d’épargner pour les études postsecondaires d’un enfant. Avec un REEE, vous atteignez vos objectifs financiers plus facilement, puisque de généreuses subventions gouvernementales s’ajoutent à vos cotisations. Avec le temps, votre épargne et les sommes investies par les gouvernements fructifient à l’abri de l’impôt. C’est simple et avantageux!

Destinés au jeune pour le financement de ses études postsecondaires. C’est ce que l’on appelle les paiements d’aide aux études (PAE).

Les sommes cotisées sont remises au souscripteur (la personne qui a ouvert le REEE). Il peut remettre cet argent à l’étudiant ou le conserver pour d’autres projets.

Concrètement, combien pourrait rapporter votre REEE?

environ 5 min

Comment fonctionne le REEE?

Petites et grandes sommes s’accumulent rapidement avec le régime enregistré d’épargne-études.

Départ

Bébé arrive ou est déjà là!

Signature du contrat

C’est le moment d’établir votre projet d’épargne-études.

Véritables spécialistes de l’épargne-études, nos représentant(e)s sont là pour vous aider à choisir le REEE qui convient à votre famille.

À quel moment puis-je commencer à cotiser dans un REEE?

Vous pouvez commencer à cotiser dès la naissance de l’enfant. En investissant dès son plus jeune âge, vous profiterez au maximum des avantages du REEE. 

Et si votre enfant est déjà grand (ça passe tellement vite!), il n’est probablement pas trop tard pour ouvrir un REEE. Comme il est possible de rattraper les subventions inutilisées des années passées2, un investissement plus tardif s’avère quand même avantageux.

Je veux en savoir plus. Qui dois-je contacter?

Contactez un(e) de nos représentant(e)s. 

Il ou elle pourra vous fournir plus de détails sur le fonctionnement du REEE et répondre à toutes vos questions. Son expertise lui permettra de vous conseiller en fonction de vos besoins, de votre profil d’investisseur et de vos objectifs d’épargne.

Puis-je ouvrir un REEE pour un enfant qui n’est pas résident canadien?

Non, malheureusement. 

L’enfant (le bénéficiaire) doit être résident canadien à l'ouverture du REEE et au moment où des sommes y sont versées. C’est une exigence de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada).

Dois-je faire des démarches pour obtenir les subventions?

Nous le faisons pour vous! Une fois l’ouverture de votre REEE complétée, Kaleido effectue les demandes de subventions. Vous remplirez les formulaires requis avec l’aide de votre représentant(e) lors de la signature du contrat. 

Si ce n'est pas déjà fait, il faut simplement vous assurer de nous transmettre votre numéro d’assurance sociale et celui de votre bénéficiaire en vous rendant dans votre Espace client. C’est une condition essentielle pour recevoir les subventions auxquelles votre enfant a droit et pour garder votre REEE en vigueur.

Est-il obligatoire de fournir mon numéro d’assurance sociale (NAS) et celui de mon bénéficiaire?

Oui. 

Ces informations sont essentielles pour l’enregistrement de votre REEE auprès de l’Agence du revenu. Vous disposez de 24 mois suivant la signature du contrat pour nous transmettre les NAS et garder votre REEE en vigueur. 

Souvenez-vous que plus tôt vous nous les fournissez, plus tôt les subventions offertes par les gouvernements commencent à s’accumuler!

Cotisations au REEE

Vous avez déterminé votre objectif d'épargne qui s'échelonne sur 2 ans, 5 ans, 10 ans ou même plus. 

Vous avez opté pour la tranquillité d’esprit que procurent les prélèvements automatiques mensuels. Ou peut-être avez-vous préféré les versements annuels. 

À vous de jouer en cotisant à votre REEE!

Est-ce que je dois faire des cotisations régulières ou je peux choisir de cotiser quand je veux?

Tout dépend du type de REEE que vous choisissez. 

Avec notre gamme de REEE IDEO+ (Prudent, Évolutif et Responsable), vous déterminez le montant des cotisations et leur fréquence parmi les options disponibles. Vous pouvez choisir de faire des cotisations mensuelles ou des cotisations uniques ponctuelles3 

Pour savoir quel produit vous convient le mieux, discutez-en directement avec un(e) de nos représentant(e)s.

Puis-je modifier le montant de mes cotisations en cours de route?

Oui, c’est possible selon le REEE choisi. 

Avec notre gamme de REEE IDEO+ (Prudent, Évolutif et Responsable), vous pouvez diminuer ou augmenter vos cotisations, modifier votre calendrier de cotisations mensuelles ou effectuer facilement une cotisation unique ponctuelle pour répondre à vos besoins et à vos objectifs personnels. Il n’y a aucune obligation de cotiser régulièrement. 

Si vous souhaitez modifier vos cotisations, contactez-nous pour connaître la solution la plus avantageuse pour vous.

 

Oups, j’ai un imprévu! Puis-je arrêter temporairement de cotiser à mon REEE?

Oui, vous le pouvez. Chez Kaleido, nous savons que tout ne se passe pas toujours comme prévu. Il faut parfois réviser son plan de match initial. 

Que vous ayez opté pour un REEE IDEO+ Prudent, Évolutif ou Responsable, il est possible de le faire2.  

Une fois votre situation rétablie, plusieurs options s’offriront à vous pour vous permettre de poursuivre votre projet d’épargne. Dans tous les cas, nous saurons vous proposer une solution adaptée à votre situation. 

Progression

Votre enfant grandit, son REEE aussi! Les sommes que vous investissez s’accumulent rapidement et génèrent des revenus. 

N’oubliez pas que les subventions gouvernementales viennent s’ajouter à votre investissement. Votre enfant pourrait bénéficier jusqu'à 12 800 $ en subventions4! 

Comment fonctionne le versement des subventions gouvernementales dans mon REEE?

Vous n’avez pas de démarche supplémentaire à faire pour obtenir les subventions gouvernementales après l’ouverture de votre REEE. Les sommes auxquelles votre enfant a droit sont déposées directement dans son REEE en fonction de vos cotisations. 

Vous voulez avoir une idée des montants dont votre enfant pourrait bénéficier? Utilisez notre calculateur de REEE!



Je voudrais changer le bénéficiaire de mon REEE. Est-ce possible?

Oui, c’est possible. 

Que ce soit pour un REEE de la gamme IDEO+ (Prudent, Évolutif ou Responsable) ou pour un ancien plan Kaleido, vous pouvez remplacer un bénéficiaire par un autre jusqu’à ses 21 ans, sous certaines conditions. Consultez nos prospectus pour plus de détails. 

Contactez-nous pour en savoir plus.

 

Vers les études postsecondaires

La ligne d’arrivée approche : votre enfant termine bientôt le secondaire et les projets d’avenir se dessinent. L’heure est aux décisions et à la planification! 

Vous pourrez bientôt demander le remboursement de votre épargne. Les demandes de remboursement de vos cotisations ou de paiement d’aide aux études (PAE) pour votre bénéficiaire se font via votre Espace client.

Quels sont les programmes admissibles pour effectuer un PAE?

Les établissements d’enseignement postsecondaires admissibles incluent les cégeps, les universités, les écoles de métiers, les collèges et d’autres établissements d’enseignement accrédités par le ministre de l’Emploi et du Développement social du Canada. Pour en savoir davantage, consultez la liste des établissements d’enseignement agréés au Québec et au Nouveau-Brunswick sur le site du gouvernement du Canada.

Mon enfant ne prévoit pas de faire des études. Que va-t-il se passer avec son REEE?

Comme prévu, vous recevrez à l’échéance le remboursement de vos cotisations5, même si votre enfant ne fait pas d’études. 

Il vous est également possible de profiter des options suivantes, sous certaines conditions6: 

  • transférer le REEE à un autre enfant; 
  • transférer les revenus accumulés dans un REER; 
  • encaisser les revenus accumulés (sous forme de paiements de revenu accumulé).
Il a choisi de faire un DEP et n’ira pas à l’université. Est-ce que je perds tout?

Non. Nos plans permettent de recevoir des paiements d’aide aux études (PAE) pour tous les niveaux postsecondaires, incluant le DEP1. 

Mon enfant veut étudier à l’étranger. Est-ce que ça fonctionne quand même?

Oui. 

Nos REEE permettent à votre bénéficiaire de poursuivre ses études postsecondaires à l’extérieur du Canada, s’il le désire. Le versement des PAE se fera selon les critères établis par la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada), sous réserve des risques de placement et des frais applicables.

 

Remboursement des cotisations

Le tour est joué! 

Votre contrat arrive à échéance et vous récupérez en totalité ou en partie les cotisations5 que vous avez versées. 

Vous pouvez en disposer comme bon vous semble, sans devoir payer d’impôt sur cette somme. 

Pour vous assurer que votre bénéficiaire puisse recevoir les subventions accumulées pour lui, le gouvernement exige qu’il fournisse, à cette étape, une preuve d’inscription à des études postsecondaires admissibles1. 

À quel moment puis-je demander le remboursement de mes cotisations?

La date d’échéance du contrat est déterminée au moment de la signature. 

Elle se situe dans la 17e année de votre enfant, ce qui correspond généralement au début des études postsecondaires. 

Est-ce que les cotisations me sont remises ou est-ce mon bénéficiaire (l'étudiant) qui les reçoit?

Les subventions gouvernementales, leurs revenus et les revenus accumulés sur votre épargne composeront les paiements d’aide aux études (PAE) destinés à l’étudiant. 

Le solde, qui correspond à la valeur des cotisations versées tout au long de la période d’épargne, vous revient à l’échéance, sous réserve des risques de placement et des frais applicables2. Vous pouvez alors choisir de remettre les montants à l’étudiant ou de les utiliser comme bon vous semble. Ils sont libres d’impôt.

Mon enfant n’est pas encore inscrit à des études postsecondaires. Quelles sont mes options?

À cette étape, pour conserver les subventions au dossier de votre bénéficiaire, le gouvernement exige qu’une preuve d’inscription à des études postsecondaires soit fournie. 

Si votre enfant n’est pas encore inscrit à des études postsecondaires, deux options s’offrent à vous : 

  1. attendre le moment de son inscription pour récupérer vos cotisations et conserver les subventions gouvernementales pour les paiements d’aide aux études,  
  1. demander le remboursement de vos cotisations. Attention : dans ce cas, les subventions gouvernementales devront être retournées aux gouvernements! 

Dans les deux cas, votre bénéficiaire conserve son droit aux PAE (pour la 2e option, les PAE sont seulement constitués des revenus sur les cotisations). Il pourra les réclamer tant que le plan n'aura pas atteint sa date butoir. 

La date butoir correspond au dernier jour de la 35e année suivant l'année d'entrée en vigueur du REEE. 

Versements pour les études supérieures

Votre bénéficiaire entame une nouvelle étape : les études postsecondaires. 

Il peut alors commencer à recevoir des paiements d’aide aux études (PAE), selon les modalités du REEE choisi. Ces PAE sont composés des subventions gouvernementales ainsi que des revenus accumulés sur celles-ci et sur votre épargne.

Comment fonctionne le versement des PAE?

C’est le souscripteur qui choisit les moments où seront versés les PAE, à condition que le bénéficiaire y soit admissible. Il peut aussi en déterminer le montant, sous réserve des limites établies par la loi. Les versements pourront donc être faits en fonction des besoins de l’étudiant. 

Pour en connaître plus sur le calcul des PAE, consultez notre prospectus.

À quel moment dois-je faire la demande de PAE pour mon enfant?

Dès l’inscription, vous pouvez commencer à demander des paiements d’aide aux études (PAE). Ces PAE sont composés des subventions gouvernementales ainsi que des revenus accumulés sur celles-ci et sur vos cotisations.

Est-ce que l’étudiant peut utiliser les PAE pour payer autre chose que ses frais de scolarité?

Oui. Les paiements d’aide aux études peuvent être employés pour couvrir les frais de scolarité, mais aussi toutes les autres dépenses liées aux études : logement, fournitures scolaires, matériel informatique, nourriture, frais de transport, automobile, etc.

 

En tant que parent, on veut offrir à nos enfants un monde de possibilités. Qu’ils aient les moyens de devenir ce qu’ils veulent. C’est ça que j’aime chez Kaleido. Avec leur aide, on prépare petit à petit l’avenir de notre jeune. Après, c’est à lui de jouer et de tracer son propre parcours.

Bianca Gervais, actrice québécoise
Porte-parole Kaleido

Le REEE et ses avantages vous intéressent?

Discutez-en directement avec un(e) de nos professionnel(le)s de l'épargne-études!

Nous contacter
Notes légales

1. Consultez les programmes d’études postsecondaires admissibles dans nos prospectus. 

2. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus.  

3. Sous réserve du montant minimal à respecter pour le premier dépôt et les dépôts subséquents. Pour en savoir plus, consultez notre prospectus. 

4. Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) de 20 à 40 % et incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE) de 10 à 20 %. Selon le revenu net familial rajusté. Le montant maximum annuel versé en SCEE est de 600 $ et de 300 $ en IQEE. Le montant maximum versé à vie par bénéficiaire est de 7200 $ en SCEE et de 3600 $ en IQEE. Bon d’études canadien (BEC) pouvant atteindre 2000 $ par bénéficiaire, pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille est financièrement admissible. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus. 

5. Épargne investie en bons du Trésor, en obligations gouvernementales et en sociétés de qualité. Le remboursement des cotisations est fait sous réserve des risques de placement. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus. 

6. Pour obtenir tous les détails sur ces options, consultez notre prospectus.