Retour vers Notre blogue

Morsure à la garderie

Écrit par : Nanny Secours

5 novembre 2020

Aucun parent ne veut apprendre que son enfant s’est fait mordre ou a mordu un autre enfant à la garderie. Les morsures sont un problème très fréquent, surtout à la petite enfance. Bien que socialement inacceptable, mordre est un comportement normal, puisqu’il s’inscrit en partie dans le développement global de l’enfant. Il reste que les parents ne comprennent pas toujours ce qui peut pousser un enfant à mordre.

Pourquoi un enfant mord-il?

Plusieurs raisons peuvent amener un enfant à mordre. Vers l’âge de 18 mois, il utilise sa bouche pour explorer et découvrir de nouvelles sensations. Ainsi, c’est à cet âge que l’on observe le plus de morsures. La poussée des premières dents peut expliquer les morsures répétées, car c’est une façon pour l’enfant de se soulager; il cherche constamment quelque chose à mordiller.

De plus, certains enfants expriment leur amitié et leur amour avec les dents, n’ayant pas encore acquis le contrôle de soi pour exprimer convenablement leur excitation, leur joie ou leur affection. À cet âge, ils ignorent totalement le tort causé par les morsures et ils agissent sous l’effet de l’impulsivité.

Vers deux ans, comme les relations sociales font de plus en plus partie intégrante de la vie d’un enfant, les sources de frustration deviennent multiples. Mordre est alors une façon d’exprimer son mécontentement et son désaccord. Par exemple, un enfant qui aime moins les contacts physiques avec d’autres enfants pourrait être porté à mordre pour faire valoir à tout prix son besoin de jouer seul. Un changement ou un stress important dans le quotidien de l’enfant peut aussi être une raison pour lui d’exprimer son malaise de cette façon.

Que faire lorsque mon enfant mord?

Surtout, restez calme. Il s’agit d’un comportement tout à fait normal. Laissez faire le regard des autres parents : ça ne ferait qu’augmenter les risques d’une réaction négative de votre part. Concentrez-vous plutôt sur votre enfant et cherchez à comprendre la cause de son comportement.

Questionnez l’éducatrice ou l’éducateur afin d’obtenir le plus de détails possible. Sans mettre en doute son bon travail, demandez-lui si elle ou il a pu observer ce qui s’est passé avant que la morsure survienne. C’est important si vous voulez éviter que cette situation se produise à nouveau.

Si c’était le premier événement de ce genre, vous pourrez alors être aux aguets. En trouvant pourquoi votre petit a réagi ainsi, vous aurez une meilleure idée du besoin exprimé et vous pourrez ajuster vos interventions en conséquence.

Dans la mesure du possible, tenez l’éducatrice ou l’éducateur au courant des changements dans le quotidien de votre enfant, puisqu’ils peuvent représenter une source de stress pour lui.

Que faire si mon enfant se fait mordre?

Encore une fois, évitez de vous affoler et restez ouvert à la discussion. L’éducatrice ou l’éducateur de votre enfant est là pour vous donner les informations nécessaires afin de comprendre ce qui s’est passé et de vous sécuriser. Faites-lui confiance! N’hésitez pas également à lui demander quels soins ont été donnés à votre enfant après la morsure. C’est une question valable et vous avez le droit de savoir.

Gardez en tête que ce sont des enfants et qu’ils sont en apprentissage. Les interactions avec les amis apportent leur lot de problèmes, puisque les jeunes enfants n’ont pas encore développé les habiletés sociales nécessaires pour entretenir des relations toujours pacifiques.

Concentrez-vous sur votre enfant : comment a-t-il vécu cet événement? Posez-lui des questions et rassurez-le. Sans toutefois banaliser la situation, acceptez que ce soient des choses qui peuvent arriver. En vouloir à l’enfant qui a mordu ou à ses parents n’arrangera rien.

Ce geste, considéré comme violent par certains, est temporaire. Évidemment, en tant que parent, il est normal de s’en inquiéter. Que vous soyez le parent de l’enfant qui a mordu ou de celui qui a été mordu, les traces de morsure font vivre de grandes émotions. C’est donc à vous de jouer et de montrer à votre enfant que les discussions pacifiques sont possibles même quand des émotions intenses sont présentes. Souvenez-vous que les enfants de 2 à 5 ans ne possèdent pas toutes les habiletés pour s’exprimer. D’où l’importance de prendre le temps d’enseigner à votre tout-petit comment nommer avec des mots ce qu’il voudrait exprimer par la morsure.

La vigilance et l’indulgence sont de mise dans ce genre de situation. Si vous vous inquiétez des comportements de votre enfant et que vous sentez que vous auriez besoin de plus d’informations à ce sujet, n’hésitez pas à consulter un coach familial dans votre région.

 

Isabelle Dufour
Membre du réseau Nanny secours