Retour vers Notre blogue

Qui? Quoi? Combien? Ce que vous devez savoir sur l’incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)

Écrit par : Kaleido

3 février 2021

Qu’est-ce que l’incitatif québécois à l’épargne-études?

L’incitatif québécois à l’épargne-études est une mesure fiscale mise en œuvre par le gouvernement du Québec depuis 2007 pour encourager les familles québécoises à épargner de l’argent en vue des études postsecondaires de leurs enfants.

Il s’agit en fait d’une mesure qui prend la forme d’un crédit d’impôt remboursable et qui est déposée directement dans le REEE d’un enfant, pour ses futures études.

Est-ce que mon enfant est admissible à l’IQEE?

Vous vous demandez si votre enfant y a droit? Pas très sorcier, pour que votre enfant soit admissible à l’IQEE, il doit satisfaire aux quatre conditions suivantes :

  • Être âgé de moins de 18 ans1;
  • Avoir un numéro d’assurance sociale (NAS);
  • Résider au Québec au 31 décembre de l’année d’imposition;
  • Être désigné bénéficiaire d’un REEE.

Comment puis-je bénéficier de l’incitatif québécois à l’épargne-études?

Si vous souhaitez bénéficier de l’IQEE, il ne tient qu’à vous de choisir parmi les fournisseurs de régimes enregistrés d’épargne-études qui offrent cet incitatif.

Vous pouvez par exemple vous tourner vers :

  • une institution financière, c’est-à-dire une banque, une société de fiducie ou un courtier en valeurs mobilières;
  • un fournisseur de services financiers;
  • un fournisseur de régimes collectifs.

Quel montant puis-je obtenir en IQEE?

Ici non plus, ce n’est pas très compliqué. L’IQEE de base équivaut à 10 % de votre cotisation annuelle à un REEE, jusqu’à un montant maximum de 250 $ chaque année.

Les subventions inutilisées au cours des années précédentes peuvent être ajoutées au montant de base de la subvention annuelle, pour un total maximal de 500 $ par année.

Voilà l’essentiel de ce qu’il faut savoir!

Un exemple de calcul simple

Imaginez le scénario suivant : vous êtes fier parent d’un enfant bénéficiaire d’un REEE obtenu chez un fournisseur qui offre l’IQEE – ce qui est bien important! À la naissance de votre petit dernier en 2016, vous commencez votre épargne en vue de ses études postsecondaires avec les montants suivants : :

  • En 2016, vous cotisez une somme de 2 000 $

Dans ce cas, vous bénéficiez d’un versement d’IQEE de 200 $ (2 000 $ x 10 %), et il vous reste un montant de subvention inutilisée de 50 $ (250 $ - 200 $)

  • En 2017, vous cotisez une somme de 4 000 $

Dans ce cas, vous ne recevrez pas un montant d’IQEE de 400 $ (4 000 $ x 10 %), mais le maximum annuel de l’IQEE (250 $) additionné du montant de 50 $ en subvention inutilisée de l’année précédente, soit 300 $ au total. 

Il est bon de savoir que si vous êtes une famille à faible ou à moyen revenu, vous pourriez avoir droit à un montant d’IQEE supplémentaire (5 % ou 10 %) sur les premiers 500 $ versés en cotisations :

  • 5 % si votre revenu familial est compris entre 45 105 $ et 90 200 $ (pour un maximum annuel de 25 $ s’ajoutant à l’IQEE de base);
  • 10 % si votre revenu familial est de 45 105 $ ou moins (pour un maximum annuel de 50 $ s’ajoutant à l’IQEE de base).2

Cotiser à un REEE : un choix judicieux et une bonne affaire!

L’IQEE est tout spécialement destiné aux parents désireux d’épargner pour les études postsecondaires de leurs enfants. Dans des conditions optimales, le montant total d’IQEE dont votre enfant pourra bénéficier peut atteindre un maximum de 3 600 $.

 

Que retenir de tout cela? Que l’incitatif québécois à l’épargne-études représente à terme un ajout considérable à vos cotisations. Profitez-en!

Je souhaite soutenir un enfant en vue de ses études postsecondaires en souscrivant un REEE!

Commencer ici

Notes légales

1. Des conditions particulières s’appliquent si l’enfant est âgé de 16 ou 17 ans à la fin de l’année d’imposition. Consultez notre prospectus.

2. Seuils de revenu familial des ménages à faible ou à moyen revenu aux fins de la détermination du taux de l’aide financière accordée par l’IQEE pour 2021, indexés annuellement.