Retour vers Notre blogue

TDAH et période de devoirs: stratégies gagnantes!

13 février 2019

Pour certains, la période de devoirs et de leçons rime avec difficultés, mauvaise humeur et grincements de dents. Lorsque l’enfant présente un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), le défi n’en est que plus grand. Que faire? Nos experts vous proposent quelques stratégies à mettre en œuvre.

Structure et planification

  • Les routines sont sécurisantes pour les enfants atteints de TDAH, car elles préviennent les surprises pouvant causer de l’anxiété. Afficher la routine, en y insérant des images si l’enfant est jeune, l’aidera à se retrouver.
  • Déterminez avec votre enfant quels seraient le moment, l’endroit et les moyens les plus appropriés pour l’aider à se concentrer. Voici quelques questions à vous poser : l’enfant a-t-il eu un temps de détente entre la fin des classes et la période de devoirs? La médication, s’il y en a, fait-elle encore effet? Y a-t-il des sources de distraction? Se concentre-t-il mieux dans le silence, ou avec de la musique douce? Ressent-il le besoin de bouger pour laisser son cerveau se concentrer sur la tâche à réaliser?
  • Assurez-vous que l’enfant ait en main tout le matériel disponible avant de commencer, afin d’éviter de s’interrompre pour aller chercher ce qu’il manque (ou de simplement arrêter de travailler parce qu’il n’a pas la règle ou l’outil dont il a besoin). Préparez une « trousse de devoirs » contenant crayons, taille-crayon ou mines, gomme à effacer, etc., et rangez-la toujours au même endroit afin que l’enfant la trouve facilement lorsqu’il s’installera pour ses devoirs.
  • Prévoyez également la durée de la période de devoirs en respectant les capacités de votre enfant. Il est aussi possible de la fragmenter. Par exemple : 2 périodes de 20 minutes entrecoupées d’une pause de 5 minutes. La notion du temps étant plus difficile pour un enfant atteint de TDAH, il est possible d’utiliser une horloge visuelle pour l’aider à s’orienter dans le temps. Plusieurs applications sont d’ailleurs disponibles gratuitement.
  • Répartissez les tâches et les apprentissages sur plusieurs jours, en prévoyant des répétitions au besoin. Selon l’âge de l’enfant, impliquez-le dans la planification et utilisez des outils à sa portée (calendrier, agenda, images, etc.).
  • Finalement, structurez la période du jour en fractionnant les tâches complexes et en commençant par celles qui sont plus difficiles.

Consignes claires et simples

  • Indiquez clairement à votre enfant ce que vous attendez de lui concernant la période de travail en général, ainsi que pour les différentes tâches.
  • Assurez-vous d’avoir son attention au moment de lui donner la consigne en ayant un contact visuel avec lui. Il se peut que vous ayez d’abord besoin d’un contact physique pour attirer son attention.
  • Ne donnez qu’une seule consigne à la fois et assurez-vous que l’enfant l’a comprise.

Soutien, compréhension et encouragement

  • Votre enfant a besoin de sentir que vous êtes là pour l’aider, sans pour autant faire les choses à sa place.
  • Montrez-vous intéressé. Quelles sont ses matières préférées? Que trouve-t-il facile/ difficile? Comment s’est passée la journée en classe? Communiquez aussi régulièrement avec l’enseignant de façon à avoir un suivi de la situation et à travailler dans le même sens à la maison.
  • Faites-lui également comprendre qu’il a droit à l’erreur. C’est en essayant que l’on apprend! Expliquez-lui ses fautes et demandez-lui de se corriger en lui indiquant où trouver la bonne réponse s’il y a lieu.
  • Encouragez-le et félicitez-le régulièrement pour ses efforts.
  • Il est aussi possible de prévoir des récompenses simples et immédiates lorsque la période se déroule de façon satisfaisante. Par exemple : avoir droit à 15 minutes de jeu supplémentaires. Si la récompense est plus loin dans le temps, le lien entre le bon travail et la récompense sera moins perçu, voire pas du tout, selon le cas.

Les besoins liés au TDAH, aux difficultés d’apprentissage ainsi qu’aux différents aspects du cheminement scolaire sont variés et évoluent avec le parcours de l’enfant. Ne restez pas seul dans le doute. De l’aide spécialisée est disponible pour vous fournir des conseils personnalisés, des outils et des références. Renseignez-vous sur le Programme Tremplin, disponible pour les souscripteurs de Kaleido.

 

Prochain article

Merci de partager ma vie

Par Mamans et papas de Kaleido