Retour à Notre blogue

La santé mentale chez les enfants

Nanny Secours

Écrit par : Nanny Secours

3 mai 2022

Les troubles de santé mentale ne concernent pas seulement les adolescent(e)s ou les adultes. Ils touchent également les enfants. Ces troubles affectent le fonctionnement général de l’enfant à la maison, à l’école, dans ses relations sociales affectives et dans son développement global. Il est donc de plus en plus fréquent que les parents consultent un(e) professionnel(le) de la santé mentale afin de se rassurer et d’offrir un soutien adéquat à leur enfant.

Bien qu’il soit parfois difficile d’avoir un rendez-vous rapidement, l’accès à des professionnel(le)s spécialisé(e)s en santé mentale demeure plus facile aujourd’hui qu’il y a quelques années. Les soins en santé mentale destinés aux enfants se sont beaucoup développés et les recherches ont permis de mettre en place différentes ressources appropriées, permettant de prévenir, de dépister, d’évaluer et d’intervenir auprès des enfants de façon plus spécifique. Au Québec, les parents profitent d’un plus grand éventail de services en santé mentale pouvant répondre aux besoins de leur enfant.

Trouble mental de l’enfant : des signes à observer

Dépendamment de l’âge de l’enfant, de son contexte familial et de son historique de vie, quelques signes peuvent être associés à une santé mentale fragilisée. Cependant, la présence d’un signe n’est pas nécessairement révélatrice d’une problématique de santé mentale. La fréquence et la durée sont de bons indicateurs pour juger s’il y a lieu ou non de s’inquiéter. Voici quelques exemples de signes qui pourraient vous aiguiller :

  • diminution de la motivation pour une activité qui suscite habituellement un grand intérêt
  • évitement pour des sorties familiales ou entre amis
  • baisse d’énergie
  • fatigue et difficulté du sommeil
  • manifeste de l’inquiétude ou de l’anxiété
  • changements fréquents d’humeur
  • perte d’appétit
  • tristesse
  • crises de colère
  • comportements agressifs envers autrui ou envers lui-même
  • difficulté de concentration
  • désintérêt pour les apprentissages (loisirs ou scolaires)
  • échecs scolaires répétitifs

Il peut être complexe pour le parent de déceler s’il s’agit ou non d’une problématique de santé mentale, compte tenu de l’âge de son enfant. On peut supposer qu’il s’agit d’une période passagère. Mais va-t-elle se résorber avec le temps?

Comme mentionné précédemment, l’observation de certains signes sur une plus longue période est ce qui pourrait inciter le parent à consulter. Nous pourrions nommer, à titre d’exemple, un enfant qui manifeste de la tristesse ou de l’anxiété de façon persistante. Il peut s’agir également d’une réaction à une situation émotionnelle temporelle (le décès d’un proche ou une maladie, un déménagement, la séparation des parents, l’arrivée d’un nouveau conjointe ou d’une nouvelle conjointe, la naissance d’un enfant, un conflit dans la famille ou des relations sociales difficiles avec les pairs ou la fratrie). Il pourrait s’agir aussi de comportements inhabituels se manifestant par de l’agressivité, de l’opposition, de l’impulsivité, de l’irritabilité, une moins grande tolérance aux frustrations ou une difficulté à persévérer face aux défis rencontrés.

Que faire si l’on s’inquiète pour la santé psychologique de notre enfant?

Dans le cas où l’on s’inquiète de certains comportements chez notre enfant et que l’on suspecte une santé mentale fragilisée, il est conseillé de :

  • discuter avec son enfant en lui faisant part de nos inquiétudes et en l’écoutant attentivement. Il sera important, toutefois, d’éviter la confrontation ou de le questionner de façon intense.
  • se référer à la littérature jeunesse pour aborder le sujet avec lui (albums ou romans qui présentent une situation similaire à celle que vit votre enfant).
  • prendre rendez-vous avec son médecin de famille afin de s’assurer qu’il n’y a pas de cause physiologique. Celui-ci pourra également vous référer à d’autres professionnel(le)s de la santé.
  • s’informer auprès des intervenant(e)s de l’école, dont les enseignant(e)s, pour savoir si des changements ont été observés dernièrement. Ils pourront, eux aussi, vous accompagner ou vous diriger vers les bons services.

En conclusion, que l’on soit adulte ou enfant, il est essentiel de prendre soin de sa santé mentale, tout comme de sa santé physique. Et le meilleur moyen de bien s’en occuper est de s’informer, de s’adapter, de s’accueillir, de s’entraider, etc. Peu importe à quel niveau est fragilisée notre santé mentale ou celle de notre enfant, le support de l’entourage (famille, intervenant(e)s, ami(e)s, etc.) est indispensable pour éviter l’isolement et la solitude. Alors, prenez soin de vous afin de pouvoir aider ceux que vous aimez, notamment à l’aide des outils proposés ci-dessous.

Vous avez des inquiétudes? N’hésitez plus à consulter un spécialiste des troubles mentaux chez les enfants pour obtenir le soutien dont vous avez besoin.

 

Quelques références utiles pour vous guider dans votre démarche

Suggestions de lecture pour les parents

Suggestions de lecture pour les enfants

Suggestions de jeux pour les enfants

 

Annie Martin
Bachelière en psychoéducation et diplômée du DESS en santé mentale
Membre du Réseau Nanny Secours