Retour à la liste de questions

Quels sont les avantages du REEE comme moyen d’épargne?

NOTRE RÉPONSE

REEE, REER, placements, CELI, dessous de matelas… les options sont nombreuses quand on parle d’épargne. Elles offrent toutes certains avantages, mais quand il s’agit d’épargne pour les études, le REEE se positionne loin devant les autres. Voyons pourquoi.

Des subventions très généreuses!

Le principal avantage de choisir le REEE : les subventions gouvernementales. Quand vous cotisez à un REEE, vous ne le faites pas seul. Les gouvernements provincial et fédéral contribuent également. Au Québec, par exemple, c’est un minimum de 30 % de ce que vous épargnez1 qui sera déposé au REEE de votre enfant par les différents paliers de gouvernements. Difficile d’aller chercher un meilleur rendement avec un tel apport gouvernemental!

Pour chaque dollar cotisé au REEE (jusqu’à 2500 $ par année), le gouvernement fédéral versera la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) de 20 % et le gouvernement provincial (au Québec seulement)1 versera l’Incitatif québécois à l’épargne-études de 10 %. Si vous cotisez 1 000 $, c’est donc 300 $ qui seront déposés en subventions au nom de votre enfant.

Les familles à faible et à moyen revenus bénéficient de montants supplémentaires sur les premiers 500 $ cotisés. Ils fluctuent de 10 % à 20 % au fédéral et de 5 % à 10 % au provincial (au Québec seulement)1.

À ces sommes possibles s’ajoute le Bon d’études canadien (BEC) destinés aux enfants issues de famille à faible revenu. Cette subvention correspond à un montant de 500 $ versé dès l’ouverture du REEE – sans que vous n’ayez besoin d’y cotiser! – et à 100 $ pour les années suivantes, jusqu’aux 15 ans de l’enfant2. Cette contribution peut atteindre un maximum de 2 000 $.

Au total, les subventions gouvernementales peuvent représenter jusqu’à 12 800 $ au Québec et jusqu’à 9 200 $ au Nouveau-Brunswick3. Pensez-y, toutes ces sommes supplémentaires auront largement le temps de fructifier jusqu’à ce que votre enfant atteigne les études postsecondaires.

Parlons impôt

Les sommes épargnées dans le REEE, incluant les subventions gouvernementales, génèrent des revenus. Un autre avantage du REEE est que, contrairement à d’autres types de placements, les revenus ne sont pas imposables pendant la période de cotisation.

Une fois que votre enfant entamera ses études postsecondaires, c’est lui qui sera imposé lorsqu’il recevra les Paiements d’aide aux études (PAE), montants constitués des subventions et de leurs revenus d’investissements. Votre enfant aura un statut d’étudiant et aura probablement un faible revenu. Par conséquent, son taux d’imposition sera assurément très bas et bénéficier de ces sommes aura peu de répercussions ou pas du tout4.

De votre côté, vous récupérez 100 % des sommes que vous aurez investies5 et ce capital sera non imposable. Si vous le souhaitez, votre épargne pourra d’ailleurs être remise à l’enfant en partie ou en totalité.

L’accompagnement Kaleido

Choisir un REEE de Kaleido, c’est choisir un allié.

En nous accordant votre confiance, vous choisissez l’expertise de professionnels qui se spécialisent dans l’épargne-études. Nous prendrons soin de vous comme de vos REEE. En effet, nous saurons vous guider, dès le départ, pour trouver le REEE qui vous convient, puis nous vous conseillerons pendant toutes les années qui suivront, afin que vous en tiriez son plein potentiel. Par exemple, nous travaillons fort pour vous faire bénéficier du maximum de subventions pour les cotisations que vous faites à votre REEE. En résumé, nous travaillons pour vous!

Programme Tremplin : du coaching familial inclus dans votre REEE

Chez Kaleido, nous souhaitons faciliter l’accès aux études postsecondaires de votre bénéficiaire, mais aussi faciliter votre vie au quotidien. Nous sommes bien conscients qu’il peut parfois y avoir quelques embûches dans le parcours de votre enfant, à la maison ou à l’école. Nous offrons donc à tous nos clients six heures de coaching familial par année. Ce service, exclusif à Kaleido, est inclus dans votre REEE. Troubles de sommeil, difficultés d’apprentissage, trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), stress, routine du dodo difficile : un intervenant qualifié saura vous aider et vous donner les meilleurs outils pour aider votre enfant à affronter petites et grandes problématiques.

Souscrire à un REEE de Kaleido, c’est donc opter pour un placement financier sûr et payant avec un accompagnement hors pair.

 

 

Notes légales

*Nos avocats tiennent à ce qu’on précise que les identités marquées par un astérisque sont fictives et servent uniquement à présenter les questions qui nous sont les plus fréquemment posées. On connaît bien vos préoccupations, alors on a pris les devants. Les réponses, quant à elles, sont bien réelles.

1. Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) de 20 % à 40 %. Selon le revenu net familial rajusté. Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE) de 10 % à 20 % (offert au Québec seulement). Selon le revenu net familial rajusté. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus.

2. BEC : Bon d’études canadien, pouvant atteindre 2 000 $ par bénéficiaire, pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille est financièrement admissible. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus.

3. Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) de 20 % à 40 % et Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE) de 10 % à 20 % (offert au Québec seulement). Selon le revenu net familial rajusté. Le montant maximum annuel versé en SCEE est de 600 $ et de 300 $ en IQEE. Le montant maximum versé à vie par bénéficiaire est de 7200 $ en SCEE et de 3600 $ en IQEE. Bon d’études canadien (BEC), pouvant atteindre 2000 $ par bénéficiaire, pour un enfant né après le 31 décembre 2003 et dont la famille est financièrement admissible. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus.

4. Consultez les programmes d’études postsecondaires admissibles dans notre prospectus. Certaines conditions s’appliquent. Retrait maximum autorisé selon les prescriptions de la Loi de l’impôt sur le revenu (Canada).

5. Épargne investie en bons du Trésor et en obligations gouvernementales. Il faut savoir que l’épargne remboursée à l’échéance inclut un montant équivalant aux frais de souscription de 200 $ par unité dans les Plans REEEFLEX et UNIVERSITAS. Dans le Plan INDIVIDUEL, les frais de souscription pouvant atteindre 200 $ ne sont pas remboursés. Certaines conditions s’appliquent. Consultez notre prospectus.