Retour à la liste de questions

À quelle fréquence devrais-je cotiser à mon REEE et quel montant devrais-je investir?

NOTRE RÉPONSE

Cotiser à un REEE est un excellent moyen d’épargner en vue des études postsecondaires de votre enfant, en plus de profiter de généreuses subventions gouvernementales!

À quelle fréquence devrais-je cotiser à mon REEE?

Vous pouvez choisir parmi différents plans et options de cotisation afin d’accommoder votre budget et vos habitudes d’épargne. Vous avez la possibilité d’effectuer des versements annuels ou mensuels, et même de faire des cotisations uniques quand vous le voulez. Apprenez-en davantage sur le fonctionnement du REEE.  

Combien devrais-je investir dans mon REEE?

Quant au montant à mettre de côté, plusieurs facteurs doivent être pris en compte : votre situation financière, si votre enfant fera ses études à l’extérieur, si vous voulez couvrir une partie ou l’entièreté des frais, si vous prévoyez de longues études, etc. Nos représentants peuvent répondre à toutes ces questions. Ils vous expliqueront les options qui s’offrent à vous et vous aideront à sélectionner le plan qui vous convient.   

Entretemps, vous pouvez utiliser notre calculateur pour vous faire une idée!

Comment notre calculateur fonctionne-t-il?

Notre calculateur simule des cotisations mensuelles effectuées dans le Plan REEEFLEX. Il suffit d’indiquer l’âge de votre enfant, votre province de résidence et le montant que vous souhaitez investir. Vous obtiendrez instantanément la somme dont votre enfant disposera pour ses études lorsqu’il aura 17 ans. Le calculateur fournit également le détail des différents fonds qui constituent votre REEE : les cotisations, les subventions et les revenus accumulés. De plus, le calculateur prend uniquement en compte les subventions de base auxquelles tout le monde a droit. Voyez comment les subventions gouvernementales sont le meilleur atout du REEE :

Subventions offertes par le gouvernement canadien

Le gouvernement fédéral verse une subvention dans le REEE de chaque enfant canadien, eh oui! La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) correspond à 20 % des premiers 2 500 $ cotisés chaque année. Il existe aussi une SCEE supplémentaire qui équivaut à 10 ou 20 % des premiers 500 $ cotisés chaque année, selon votre revenu familial net ajusté.

Le gouvernement du Canada offre également le Bon d’études canadien (BEC), une subvention destinée aux familles à faible revenu qui peut atteindre un montant maximum à vie de 2 000 $. D’ailleurs, les familles admissibles peuvent ouvrir un REEE avec Kaleido gratuitement pour recevoir le BEC!

Subvention offerte par le gouvernement québécois

Contrairement à d’autres gouvernements provinciaux, le gouvernement du Québec offre une subvention pour tous les enfants : l’incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)1. Cette subvention s’apparente à la SCEE : peu importe votre revenu familial, l’IQEE de base équivaut à 10 % des premiers 2 500 $ cotisés dans un REEE chaque année. Selon votre revenu familial net ajusté, votre bénéficiaire pourrait également être admissible à l’IQEE supplémentaire et ainsi recevoir un autre montant correspondant à 5 ou 10 % des premiers 500 $ cotisés chaque année.

Donc, si vous résidez au Québec, vous recevrez un minimum de 30 % en subventions gouvernementales, une somme non négligeable qui bonifie votre investissement!

 

VOIR AUSSI

Notes légales

*Nos avocats tiennent à ce qu’on précise que les identités marquées par un astérisque sont fictives et servent uniquement à présenter les questions qui nous sont les plus fréquemment posées. On connaît bien vos préoccupations, alors on a pris les devants. Les réponses, quant à elles, sont bien réelles.

1. Offert au Québec seulement.